Calibrer son écran LCD pour de meilleurs résultats (2ème prise)

Il y a quelques temps, j’ai mis sur le blog un lien à un post que j’avais fait au début de l’année sur mon autre blog — celui qui parle d’informatique, de programmation et de sujets semblables — sur le sujet de la calibration d’écran. On m’a fait le commentaire que le post était en Anglais. Originalement, il avait été conçu pour un autre auditoire, mais c’est vrai qu’en Français, c’est différent. J’offre donc une version traduite mais aussi adaptée pour le club photo.

Sauf pour les écrans de laptop, la plupart des écrans à cristaux liquides (et même les écrans classiques à tube) rendent des couleurs satisfaisantes, mais ils sont rarement livrés à la sortie de l’usine avec des paramètres adéquats pour des tâches aussi délicates que la retouche photographique.

smpte-color-bars

La calibration professionnelle d’un écran nécessite une sonde de calibration de couleur qui permet d’ajuster tous les paramètres de l’écran et de produire un profile que vous pourrez importer dans photoshop et vous assurer que ce qui est rendu sur d’autres écrans ou sur l’imprimante sera exactement ce que vous aviez sur votre écran. Le problème avec ces machins c’est qu’ils sont relativement chers et que le logiciel n’est pas parfaitement intégré à votre plate-forme. Si le logiciel permet de faire un profile pour photoshop, votre viewer préféré ne pourra probablement pas l’utiliser, même si certains types de fichiers permettent d’incorporer le profile de couleur à même l’image.

Et cette méthode demande quand même d’amener votre ajustement d’écran a un minimum. Dans ce post je vais vous donner quelques astuces pour ajuster votre écran de façon à ce que les résultats soient les meilleurs possibles sans avoir une calibration de type professionnelle.

Vous trouvez toutes les images utilisées ici dans la résolution appropriée à votre écran en téléchargeant le fichier approprié en suivant les liens tout au bas du texte. Prenez soin de lire la licence (c’est pas bien méchant, mais lisez la quand même).

*
* *

Si vous avez un câble VGA qui relie votre ordinateur à votre écran LCD (comme plusieurs) vous pourriez avoir des résultats sous-optimaux. Le signal VGA est analogique et n’est, sommes toutes, qu’une version un peu plus élaborée du signal de télé analogique, avec toutes les limitations que cela implique. Par exemple, si votre ordinateur est configuré pour une résolution de, disons, 1280×1024, le signal VGA ne permet de transporter de l’information que sur le nombre de lignes de l’image. Le nombre horizontal de pixels est vague; l’écran ne peut le déduire avec précision du signal VGA seul. En estimant les divers paramètres du signal, l’écran devine plus ou moins exactement la résolution de l’image mais comme le signal VGA ne comporte pas de signal pour délimiter avec précision la position horizontal des pixels, votre écran pourra rendre une image légèrement « floutée »

La solution? Idéalement utiliser un câble numérique comme un câble DVI ou encore HDMI. Ces types de câbles utilise une méthode beaucoup plus élaborée pour communiquer l’image à votre écran et permettent un rendu très précis de l’image sur l’écran, donnant une image sans bruit analogique et d’une grande fiabilité.

Si vous ne disposez pas d’un écran capable d’utiliser un câble numérique (ou si vous ne voulez pas le faire, ça vous regarde), on peut quand même forcer l’écran à trouver un alignement satisfaisant des pixels. En effet, il suffit de fournir à votre écran une image particulière qui lui permettra de « deviner » mieux la position horizontale des pixels et donc de vous donner une image plus claire.

Utilisez l’image en quinconce (image suivante) de la taille correspondant à la résolution native votre écran affichée à 100% de façon à ce qu’un pixel de l’image corresponde exactement à un pixel de l’écran. Trouvez le bouton auto adjust de votre écran et enfoncez-le.

Les pixels en quiconce

Les pixels en quiconce

La plupart des écrans vont afficher un message du genre auto-adjust in progress et vont se mettre a clignoter, voire même s’éteindre momentanément. Après un bref moment (typiquement 5 secondes) l’image revient avec une meilleure qualité: l’écran a « deviné » l’alignement horizontal des pixels. Malheureusement, si maintenant l’image est plus précise, la procédure sera à répéter périodiquement. Les écrans semblent avoir une tendance à oublier les paramètres quand on les éteint; même après une semaine, les imprécision de l’estimation des paramètres se sont accumulées et l’image aura « dérivé » un peu.

*
* *

Une fois que cela est fait (ou que vous aviez un câble numérique de toutes façons) vous êtes prêts à ajuster les autres paramètres. La première étape est de vous installer dans les conditions dans lesquelles vous travaillez habituellement à votre ordinateur. Si c’est habituellement en soirée que vous travaillez, attendez cette heure pour poursuivre la procédure. Recréez l’éclairage typique que vous utilisez: vous travaillez habituellement avec cette lampe-ci et cette autre-là allumée? Allumez les. L’idée est de recréer avec le plus de précision possible vos conditions de travail normales. Une fois que c’est fait, nous pouvons poursuivre et ajuster l’écran aux conditions qui vous conviennent.

Maintenant que c’est fait, ajustons d’abord la brillance et le contraste de l’écran. Commençons par l’extrémité foncée du spectre. Utilisez l’image suivante en mode plein écran:

Ajustement des couleurs foncées (effet exagéré)

Ajustement des couleurs foncées (effet exagéré)

Ajustez la brillance (brightness) et le contraste de façon à ce que le noir vous semble le plus noir possible mais en vous assurant de voir les rectangles de couleur. Descendez jusqu’à ce que l’écran vous paraisse totalement noir, puis augmentez progressivement et très doucement jusqu’à ce que les carrés de couleurs deviennent tout juste visibles. Une coche plus bas, ils sont invisibles; une coche plus haut, ils apparaissent tout juste.

Pour l’extrémité pâle du spectre, répétons le même manège avec l’image suivante:

Ajustement des couleurs pâles (effet exagéré)

Ajustement des couleurs pâles (effet exagéré)

Ajustez brillance et contraste de façon à ce que les six carrés soient à peine distinct du fond blanc. Une coche vers le haut, ils disparaissent; descendez d’une coche, ils réapparaissent.

Répétez l’ajustement entre le noir et le blanc jusqu’à ce que les deux séries de rectangles colorés soient visibles tout le temps. À ce moment, vous avez calibré votre écran pour avoir la pleine bande dynamique des couleurs. Les rectangles de couleur dans l’image foncée sont à 2% de luminosité et les rectangles de couleur dans l’image pâle sont à 98%.

Maintenant que la brillance est bien ajustée, nous allons nous assurer que le contraste est correct. Il faut ajuster le contraste de façon à ce que les bandes de couleur montrent les dégradés les plus progressifs, mais distincts, possible:

Ajustement du contraste

Ajustement du contraste

Ici encore, il faut peut-être itérer quelques fois avant d’avoir un ajustement parfait brillance/contraste.

*
* *

L’image de bandes de couleur peut aussi servir à estimer la résolution de couleur de votre écran. Même si votre ordinateur est configuré pour 24 bits (True Color ou « millions de couleurs » sur Mac), ça ne veut pas dire que votre carte graphique ou que votre écran vous livrent effectivement cette résolution de couleur (parlant de Mac, Apple s’est justement fait prendre à annoncer certains écrans comme étant capables de « millions de couleurs » alors qu’en fait, ils n’étaient capables que d’un maigre 256000 couleurs, soit 18 bits!). Donc si votre écran ressemble à ceci:

Effet de la résoltuion de couleur moindre (effet exagéré)

Effet de la résolution de couleur moindre (effet exagéré)

malgré que vous ayez configuré votre écran pour un mode 24 bits, il est probable que votre écran ne soit pas capable d’un vrai mode 24 bits. C’est malheureusement plutôt commun des portables. Si c’est le cas, alors considérez remplacer votre écran par un écran meilleur parce que vous n’aurez jamais toutes les teintes de couleurs qui vous seraient bien utile pour retoucher vos photos.

*
* *

Pour télécharger les images de tests qui conviennent le mieux à votre écran, téléchargez le ZIP qui correspond à la résolution native de votre écran. Les images sont données sous la licence GPL v2.0. Qu’est-ce que ça change pour vous? Pas grand chose mais quand même: vous pouvez utiliser et redistribuer les images en conservant l’archive intacte avec la licence et l’attribution à l’auteur. Si vous décidez de modifier ces images, vous devez les rendre disponibles en respectant encore la licence, avec attribution des auteurs originaux.

© Steven Pigeon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :