L’international de Montgolfières de St-Jean sur Richelieu

La montgolfière est aussi appelé aérostat.

Comment il vole?  Dit simplement, le ballon est en fait une enveloppe de tissus particulier qui est gonflé à l’air chaud. L’air chaud étant plus léger que l’air environnant (qui lui est plus froid), le ballon s’élève aussitôt dans les airs.

Son invention remonte à 1782 et porte le nom de ses inventeurs, soit, Jacques-Étienne  et Joseph-Michel Montgolfier.

Une montgolfière moderne est constituée de trois éléments principaux : l’enveloppe, le brûleur relié aux réservoirs de carburant et la nacelle.  Le brûleur utilise du gaz propane liquide, le gaz est dans des bonbonnes qui peuvent être de différents matériaux, tout est questions de poids et d’argent, ces bonbonnes sont fixés à l’intérieur de la nacelle dans les coins.

La nacelle, elle, est généralement faite de rotin ou osier, des matériaux qui répondent bien aux atterrissages qui peuvent être assez ‘’solides’’, la dimension intérieure est plutôt intimiste, pas question d’y faire une gigue, on peut à peine y bouger sans piler sur les pieds du voisin.

http://www.associationmontgolfiere.com/

Le prix d’une montgolfière se situe généralement entre $30,000 et $90,000.

Voici pour le petit historique très condensé car il y aurait long à raconté sur cette invention.

Donc jeudi 13 août, moi et ma femme partons tôt en direction de Chambly pour quelques photos ici et là avant d’arriver au but principal du voyage, soit St-Jean sur Richelieu pour voir l’exposition de Montgolfières.

Le site est immense, première chose qui nous saute aux yeux c’est le coin pour les enfants, un parc plein de jeux gonflés, pour des jeunes c’est sûrement très impressionnant et attirant, c’est déjà quelque chose pour nous, alors pour eux, c’est encore mieux.

001

L'aire de jeux pour les enfants

Nous sommes au site pour l’ouverture et c’est déjà bien plein, quand même surprenant par cette journée suffocante, d’ailleurs pour se rafraîchir un peu en visitant le centre d’interprétation de la Montgolfière, ce n’est pas un congélateur mais tout de même plus frais que dehors.

002

Ensuite je discute avec mon épouse de la possibilité de monté dans un ballon, elle, ça ne l’intéresse pas, mais moi beaucoup, après m’être assuré que ça ne la dérange pas d’être seule le temps du voyage, je prends un billet et attends le départ, toute la procédure de l’achat du billet à monter dans le ballon est fastidieuse, c’est long en titi, mais bon, faut ce qu’il faut.  Je rencontre mon capitaine, Patrick, un gars ultra sympathique et drôle, ils nous donnent les conseils de sécurité d’usage à moi et l’autre passager.  Ensuite c’est l’attente d’avoir le feu vert des responsables pour le gonflage des ballons et voilà c’est parti, une fois le feu vert reçu tout va plus vite.

Ici, Patrick et sa famille en plein travail de gonflage de ce qui sera mon ballon pour l’envolée.

La toile est bien étendue.

003

Mon ballon

Il installe un ventilateur pour aider à bien étendre le tout.

004

Installation du souffleur

005

Une scène intéressante capturée de l’intérieur du ballon, jeu d’ombres et lumières

Une fois bien étendue il envoie l’air chaud à l’aide du souffleur aux gazs.

006

Et voilà le ballon est gonflé et c’est le branle bas de combat, tout se précipite, il faut monter rapidement dedans chacun son tour les autres maintenant tout leur poids sur les côtés, en passant faut être agile un tant soit peu, un petit trou dans la nacelle pour y mettre un pied et on s’aide des canes maintenant le souffleur, pas vraiment évident avec 2 caméras dans le coup qui ballotent LOL

Et c’est parti, ‘’Chérie j’ai mis mon testament dans le 2e tiroir de la commodeeeeeee’’ et ça monte vite en titi.

007

Bye bye chérie

Quelques centaines de pieds dans les airs et je suis déjà tout émerveillé par ce que je peux contempler.

008

Ballons qui se préparent à l'envol

Pas un son, la sensation de flottement est complète si ce n’est le bruit du souffleur qui se fait entendre de temps en temps et non c’est pas froid en haut, au contraire c’était encore plus chaud et en plus cette chaleur était augmenté par celle des flammes du souffleur qu’on sent vraiment beaucoup LOL.

009

La flamme de l'air

010

Wow quel paysage !

Le photographe clic de partout, mais tout de même pas évident de se retourner à 3 dans un si petit habitacle, je ne suis pas toujours du bon côté pour mes prises de vue, mais on s’entend bien tous les 3 alors on change de place à l’occasion.

Je suis en émerveillement vis-à-vis tout ce beau décor qui s’offre à mes yeux.

011

Vraiment spécial de pouvoir voir des Montgolfière à partir du haut.

012

Slendide vue aérienne

013

Vive le Québec Libre en plein air LOL

Le voyage dans les airs dure plus ou moins 45 minutes, on commence à voir des ballons atterrir, notre capitaine essais de se trouver un bon emplacement pour atterrir sans endommagé de cultures ou autre en bas, il a quand même un certain contrôle sur le ballon pour l’atterrissage, mais il lui faut tout de même ne pas trop niaiser, il n’y a pas vraiment de freins là-dessus ni de volant pour tourner à gauche ou droite, il faut donc penser et prévoir ses coups d’avance.

Il voit une maison de l’autre côté de la route qui a un terrain qui serait idéal pour étendre le ballon et tout ranger le matériel en étant bien à l’aise, il lui faut tout de même penser à 2 lignes électriques qui sont dans l’environnement, s’il manque son coup il nous faudra remonter rapidement car c’est un assez large boisé par la suite, donc pas d’erreur possible, par radio il dicte ses demandes à l’équipe au sol qui nous a suivi et prévu où nous arriverions.

014

Véhicule de poursuite

Une fois les lignes électriques passées, il lance un câble au sol et lâche de l’air, tout va extrêment rapidement et nous touchons le plancher des vaches en douceur.  Une fois débarqué, le capitaine demeure dans la nacelle et à 3 nous dirigeons le ballon vers l’endroit final pour le démantèlement du ballon, il flotte à 1-2 pieds du sol.  Voilà le ballon qui dégonfle et on range le tout.

015

Atterrissage dans la cours arrière d'une propriété privée

Une fois tout rangé, le capitaine officialise une petite cérémonie où moi et mon acolyte devons nous soumettre à quelques exercistes comiques.  Tout d’abord nous devons réciter une petite prière pour remercier Dieu de nous avoir permis ce voyage et de le terminer de bonne façon.
Ensuite à genoux, nous devons les mains dans le dos ramasser un verre de champagne avec notre bouche et le boire, pendant ce temps le capitaine nous béni avec de l’eau sur la tête hé hé,  ensuite c’est le toast au champagne avec le proprio des lieux.

016

Ahhh! les coutumes

017

Et voilà une superbe journée bien remplie de terminée.

Publicités

One Response to L’international de Montgolfières de St-Jean sur Richelieu

  1. Lyne dit :

    En effet c’est superbe….
    J’ai vécut l’expérience deux fois et j’ai pris des photos mémorables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :